fbpx

Rencontre avec Hélène et Jean Pascal Brunière

Nos créateurs chocolatiers consacrés « Artisan du goût fait-Maison » !

 A côté des effluves marins, c’est surtout les odeurs de cacao qui embaument nos narines et nous dévient de l’autre côté de la promenade Beaumont, sur la corniche des Issambres, à la Chocolaterie COCOA.

Installés depuis 2018 aux Issambres, Monsieur Jean Pascal Bruniere et sa femme Hélène, nous régalent de leurs délicieuses créations chocolatées et de leurs glaces 100% artisanales. Avec leur fille Zoé, qui vient de les rejoindre en apprentissage, ces amoureux du goût ne travaillent que l’excellence : chocolat noir 80%, vanille Bio de Madagascar, sorbets, bâtonnets, truffes, pâtisseries (baba au rhum, brownies, gaufres…).

Consacrés « Artisan du goût-Fait Maison » par l’Union Professionnelle des Artisans du Goût et l’association des cuisineries françaises. Ils sont fiers aujourd’hui d’arborer cette prestigieuse reconnaissance qui est également un gage de confiance pour le consommateur, car cette marque contrôlée authentifie la qualité et garantit une production préparée sur place à partir de produits bruts.

  • Jean Pascal, parlez-nous de votre parcours, qu’est-ce qui vous a amené à travailler le chocolat ?

J’ai commencé à Valence au sein de la Maison Pic***, (prestigieux établissement réputé pour ses 3 étoiles au guide Michelin).

Au départ cuisinier, mon côté gourmand m’a rapidement orienté vers la pâtisserie et le chocolat. Travailler du chocolat c’est comme travailler une œuvre, on peut jouer sur les saveurs, le côté visuel… c’est un émerveillement pour tous les sens.    Et puis, le plaisir est moins éphémère.

Par la suite, j’ai beaucoup voyagé au Luxembourg, en Suisse, en Allemagne, aux Caraïbes, etc.… et bien entendu en France, auprès de grands chefs comme Frédéric Bau, mais également en tant que formateur au sein de la Grande Ecole du Chocolat Valrhona.

En 2013, Hélène et moi avons crée notre première chocolaterie « Chocaulac *» (cité quelques semaines plus tard dans le magazine gastronomique « Der Feinschmecker » comme créateur du meilleur chocolat du Lac de Constance !)

Après avoir passé beaucoup de temps à l’étranger, nous avons découvert Les Issambres. Ce petit coin de paradis fut un coup de cœur pour toute la famille et en mars 2018 nous avons créé Cocoa Chocolaterie, où nous sommes heureux de partager nos connaissances chocolatées.

  • Quelle est la formation professionnelle idéale pour devenir Maître-chocolatier, quelles sont les qualités et les compétences requises ?

Le mieux est de commencer avec un CAP pâtissier puis de suivre une spécialisation avec un CAP chocolatier. C’est un métier passion, artistique en quelque sorte. On est très loin des 35h, il ne faut pas compter ses heures surtout durant les périodes de fêtes où très souvent on termine quand le boulanger commence…

Les qualités requises sont avant tout le goût du bon, il faut savoir faire preuve de précision, de rigueur et de patience. C’est un travail d’orfèvre en quelque sorte Pour conserver et restituer au plus juste la vraie nature des produits, il faut laisser des temps de pause, ce n’est que comme ça que les aromes se manifestent sans avoir besoin d’user d’artifices.

  • Quels sentiments suscite en vous cette marque de reconnaissance, véritable gage d’excellence

C’est une très belle récompense pour le travail que nous fournissons quotidiennement. Nous avons fait le choix de la qualité en ne travaillant que les meilleurs ingrédients de préférence locaux et saisonniers. Nous y mettons tout notre cœur et notre passion et nous sommes fiers de pouvoir nous différencier par cette belle reconnaissance

  • Quelque chose que vous aimeriez rajouter pour conclure cette interview ?

Fidèle à notre devise « La vie est courte, d’abord le dessert » nous espérons continuer encore longtemps à donner du plaisir et à transmettre notre passion du vrai et du bon aux jeunes générations.